Sélectionner une page

Summer University Nursing 2018

6 juin 2018

Lundi 4 juin – 13h15

La gare de Lausanne comptait parmi ses pendulaires pressés une jolie étudiante infirmière de HESAV, Loïse, mettant en avant ses plus beaux attributs… son magnifique sourire et sa pancarte. Accompagnée par ses deux acolytes, Thibaut et Valentine, elle attendait impatiemment trois étudiantes originaires du Chili.
Après avoir parcourus la gare de long en large et cela pendant 40 minutes et guettant les arrivées de trains en provenance de Genève-Aéroport, 14h BIP ! WhatsApp ! Elles sont là ! Aussi souriantes que chargées, notre premier contact a été très chaleureux. Nous les avons accueillies avec des rafraîchissements et les avons aidées à prendre leurs valises. Cela dans le but, bien sûr, de les préparer à connaître le symbole lausannois… le métro. C’est donc par le Flon, Maurice-Béjard, Bessières et Ours que nous sommes arrivés sains et saufs jusqu’à HESAV.

Mardi 5 juin

Premier jour du programme, nous accueillons 6 étudiants de Singapour et 3 étudiantes du Chili. La rencontre se déroule dans le hall d’HESAV. Les premières minutes sont un peu étranges, nous nous regardons les uns les autres mais ne savons pas vraiment quoi faire ou quoi dire. En début de matinée, nous nous réunissons autour d’un déjeuner ce qui permet de nous rapprocher, une fois la glace brisée, nous créons rapidement des liens avec ces étudiants étrangers qui sont tous plus sympathiques les uns que les autres. Nous passons la journée à faire connaissance, à découvrir les origines de chacun et à échanger sur nos coutumes respectives. L’aventure ne fait que commencer.

Jeudi 7 juin – Réflexions sur le suicide assisté en comparaison internationale

Un cours sur la thématique des réflexions des proches aidants sur le suicide assisté animé par Murielle Pott, professeure à HESAV, a permis aux étudiants étrangers tout comme suisses de se familiariser davantage avec une particularité du système de santé suisse: le suicide assisté.

L’apport théorique, suivi d’un atelier en petits groupes et d’une discussion, a suscité plusieurs questions qui n’ont pas toutes des réponses.
Il a été intéressant de voir comment le sujet est vu dans les autres pays… Ainsi, les étudiants suisses étaient surpris d’apprendre qu’à Singapour le suicide est illégal et que le corps d’une personne suicidée est menotté !

Le partage des différents points de vue, influencés par la religion, la culture, la loi et les valeurs personnelles de chacun ont permis aux étudiants de confronter leurs croyances afin de les remettre en question ou de les consolider davantage.

Vendredi 8 juin

Dans le cadre de la Summer University, lors d’une journée, les étudiants chiliens et singapouriens ont eu l’occasion de découvrir Lausanne à pied et en métro, guidés par les étudiants de HESAV.

C’est par une rapide visite de de la cathédrale et son architecture en partie rénovée puis quelques photos de la vue sur les montagnes, le lac et la ville que ce tour a commencé.
S’en est suivi une multitude de petites haltes dans les quartiers bien connus de Lausanne :
la place de la Riponne, la Palud, Saint-Laurent, la place de l’Europe, la Rue de Bourg, le Petit-Chêne ou encore le parc de Montbenon.
En tant que capitale olympique, c’est au musée que l’après-midi s’est poursuivie, pour finalement se terminer sur les quais d’Ouchy pour profiter de la température estivale.

Mardi 12 juin

C’est 8h50. Le soleil, encore timide, offre quelques rayons pour commencer doucement la journée. L’odeur du café, du thé à la cannelle et du pain flotte dans le hall de HESAV. On se souvient encore de la tempête de la veille qui a fait trembler la tour de Chantepierre et a créé une ambiance apocalyptique à Lausanne.
C’est 9h00. Les carnets et stylos sont sortis, les ordinateurs allumés prêts à l’usage. La journée s’annonce chargée. 3 conférences sur trois sujets aussi intéressants que différents. Du fond de la classe, on apprécie la concentration des étudiants, les doux cliquetis des claviers et les méninges qui chauffent. On apprécie aussi le charmant accent des différents professeurs qui à chaque leçon offrent leur plus bel anglais. Enfin, il arrive qu’en fin de leçon un mot de franglais, association de l’anglais et du français, fasse surface: « it is very neuf. » De quoi décrocher deux trois sourires et alléger l’ambiance de travail.

Mercredi 13 juin

Aujourd’hui, départ le matin de HESAV en bus pour passer la journée à Genève. En compagnie des étudiants du Chili et de Singapour, nous y avons visité le musée de la Croix-Rouge. Une expérience intéressante sur les différents conflits actuels qui nous a fait réfléchir sur l’action humanitaire que l’on pouvait apporter. L’après-midi, nous avons découvert le siège des Nations Unies, au travers de ses missions, la visite du Palais des Nations et des différentes salles qui s’y trouvent.

Jeudi 14 juin

10 jours après le début du programme, nos collègues chinois sont finalement là!
Séverine et Elena sont allées recevoir les 10 étudiantes, accompagnées de leur professeure Mme Shao, à la gare de Lausanne.
Nous nous séparons en deux groupes: Séverine qui emmène Mme Shao à son hôtel et Elena qui accompagne les étudiantes à l’Auberge de la Jeunesse.
Après un trajet mouvementé (une étudiante restée seule dans le métro: pas assez de temps pour laisser passer toutes nos étudiantes et leurs nombreux bagages par les portes!), les étudiantes déposent leurs bagages à l’Auberge pour arriver finalement à HESAV.
En visitant l’école, les étudiantes s’attardent sur les photos des volées précédentes sur lesquelles elles recherchent les visages des étudiantes OUT ayant fait la Summer University à Wuxi.
Après un bon repas sur la terrasse ensoleillée de HESAV, elles rejoignent finalement le reste des étudiants internationaux pour un cours animé par le doyen de la filière des soins infirmiers, M. Van Gele, sur les défis de soins dans le futur, qui a permis d’adopter une vision plus globale et critique de l’évolution des soins dans le temps.

Jeudi 15 juin

Nous avons participé lors de la matinée au cours sur la gestion de l’alimentation et sur les troubles alimentaires, cours donné par la Professeure Nancy Helou. Un cours très intéressant, auquel nous avons pu calculer notre BMI, ainsi que le métabolisme de base. L’après-midi, nous nous sommes rendus dans la magnifique région de Lavaux, afin de visiter le merveilleux héritage de l’UNESCO. Nous nous sommes rendus en train jusqu’à Grandvaux, pour nous balader dans les vignes. Nous avons fait une pause à côté du domaine viticole Chollet, où nous avons profité de cette occasion pour déguster du vin de la région, tout en profitant de la vue. Pour les plus courageux, la marche s’est aboutie à La Conversion, où nous avons pris à nouveau le train pour rentrer à Lausanne. Certains d’entre nous ont préféré s’arrêter à la gare de Bossière.

Jeudi 21 juin

Nous avons assisté à une présentation en ce qui concerne les soins complémentaires et alternatifs dans le cursus de la formation en soins infirmiers. C’était un cours très intéressant où nous avons pu comparer l’utilisation des médecines alternatives en Suisse par rapport au Chili, en Chine et à Singapour. Ensuite nous avons eu le choix de suivre un cours soit de réflexologie, soit sur le massage des mains et des avants bras. Le groupe s’est séparé en deux et suite a un exemple de nos enseignantes nous avons pu pratiquer les techniques de réflexologie et de massage sur nous. Tout le monde a apprécié ce moment d’échange, nous avons tous souligné les bienfaits du soigner par le toucher.

Vendredi 22 juin

Ce matin, l’auditoire Wavre a accueilli la Professeure Karen S. Martin en provenance du Nebraska. Professeure Martin est une des pionnières du système Omaha. Elle a consacré plus de 15 ans de sa carrière à développer ce dernier pour aujourd’hui le présenter aux professionnels du monde entier. Actuellement, plus de 22’000 cliniciens utilisent le système Omaha dans leur pratique.
Ce matin, Professeure Martin, autant charismatique que passionnée, a durant 3 heures exposé les grands principes du système. Les trois composantes de ce système sont l’identification de problèmes, plan des interventions et évaluation des résultats selon des échelles proposées. À l’aide de l’ouvrage, nous avons discuté ensemble de l’application du modèle à une situation de soin.
Durant l’après-midi, nous nous sommes retrouvés pour la préparation aux futures journées d’exploration en stage des étudiants étrangers. Ces lundi et mardi, ils iront retrouver des étudiants HESAV de deuxième année dans le but de découvrir des lieux de stage ainsi que la place de l’étudiant au sein de l’équipe.

Jeudi 28 juin

La fin de la Summer University approchant, les étudiants ont eu l’opportunité de participer à un workshop et de découvrir le « Therapeutic Body Wraps », aussi appelé « Cold Wet Sheet Pack » ou « enveloppement humide ».
Dans un premier temps, ils ont suivi une présentation de cette pratique, de son utilisation dans le domaine de la psychiatre et des recherches associées.
Le Professeur Krzysztof Skuza a ensuite expliqué les étapes de cette technique d’après une vidéo, ce qui a permis aux étudiants de se rendre compte du déroulement et du rôle des soignants auprès du patient.

Des étudiants volontaires ont été enveloppés par des étudiants de la Summer University sous supervision de professeurs. La matinée s’est conclue par un partage de ce qui a été ressenti pendant ce moment, de la perception de cette thérapie dans les autres pays, et si elle est déjà pratiquée ou non dans ceux-ci.

Clôture

Clôture du programme de la Summer University! Des représentants de chaque nationalité ont pu se prononcer sur leur vécu ce mois passé: tous ont confirmé leur enrichissement de connaissances sur les différences interculturelles dans le monde de la santé et sur la thématique du mois: la vulnérabilité dans les soins. Ils ont également exprimé leur reconnaissance à HESAV. Tous les étudiants ont validé le programme de la Summer University. Un apéro et une séance photo ont suivi la remise de certificats de participation à la SU. Les étudiants et professeurs ont pu partager une dernière fois des moments de convivialité avant de se séparer.