Sélectionner une page

Dialogue interculturel en physiothérapie – Universidad Santo Tomas – Valdivia, Chili

21 février 2020

Jour 1

Hola amigos!

Nous voilà arrivées au Chili le samedi 15 février.
Après deux jours d’acclimatation voici des nouvelles de notre échange interculturel…

Lundi 17 février.
Nous avons été chaleureusement accueillies par le doyen et quelques enseignants de la faculté de “kinésiologie” qui nous ont expliqué et présenté le système de santé du Chili ainsi que le programme des étudiants en physiothérapie de l’Université de Santo Tomas.

La suite de la journée s’est déroulée par une visite de la belle ville de Valdivia et ses environs, accompagnées de notre chauffeur Nelson.

Nous vous tiendrons au courant chaque jour de la suite de notre voyage et de nos découvertes professionnelles et culturelles!
Hasta Luego !

Jour 2

Aujourd’hui nous avons eu la chance d’être accueillies dans le centre communautaire de San José de la Mariquina. Nous avons pu nous faire une meilleure image de l’attention primaire de la santé en pratique. Un des trois kinesiologue du centre de rééducation, Eduardo, nous a présenté l’ensemble de leur travail au sein de cette communauté. Nous avons ensuite eu des explications concernant les bases de la culture et des traditions Mapuche et de la place de la médecine naturelle et ancestrale du pays. Notre journée s’est terminée avec une visite des différents secteurs du centre et d’une présentation de la santé communautaire par notre enseignante et accompagnante préférée Irene Pegito.

Jour 3

Ce mercredi nous nous sommes rendues à l’Hôpital de Lanco où nous avons été chaleureusement accueillies par un kinésiologue ainsi que ses collaborateurs. C’est un hôpital de basse complexité où il y a uniquement de petites interventions, des patients stables et sans complications. Nous avons eu l’opportunité de visiter les différents services de l’hôpital comme la radiologie, le laboratoire, le bloc opératoire, le centre interculturel, les chambres des patients ainsi que la salle des physiothérapeutes. L’atmosphère au sein de l’hôpital est joviale et accueillante ce qui a rendu cette visite d’autant plus sympathique.

Jour 4

Journée de présentations à l’UST (Université de Santo Tomas) grâce auxquelles nous en avons appris plus sur l’importance de l’intervention du Téléthon au Chili et le rôle des ergothérapeutes qui se basent sur le modèle de la CIF dans leurs prises en charge. Ils ont par ailleurs un rôle important dans la prévention de la santé.

Nous avons aussi discuté de l’implantation des programmes IRA et ERA (infections et maladies respiratoires) et de l’importance de la physiothérapie, qui ont largement contribué à la diminution de la mortalité infantile liée aux pneumonies.

Par la suite Irene a présenté son travail de doctorat sur la rééducation via un circuit training dans l’eau post AVC à l’assemblée. Deux étudiantes de l’université étaient présentes également et nous avons hâte de les rencontrer ce soir pour échanger nos expériences.

Hasta mañana pour des nouvelles aventures !

Jour 5

Aujourd’hui nous avions passé la matinée à l’université de San Tomás assister à une présentation de notre accompagnante Irene Pegito sur le système de santé suisse. La présentation s’est déroulé principalement en espagnol pour nos intervenants chiliens, mais nous avons eu le droit quand même à des traductions, une semaine étant un peu court pour être des expertes de la langue. Nous avons eu le droit à une seconde présentation sur le système communautaire, en complément à la précédente. Comme nous avons eu l’après-midi libre, nous en avons profité pour nous rendre à l’une des plages recommandé par les locaux, à Los Molinos, pour bien commencer notre week-end ensoleillé, accompagné de bons jus naturels !

 

Jour 6

Ce matin visite de la maison de retraite Las Rosas qui se trouve à Valdivia. La directrice de l’EMS nous a présenté les locaux. C’est un établissement plutôt moderne pour le Chili et un modèle dans la région par son équipe multidisciplinaire. Parmi ses installations, il est composé d’une salle de physiothérapie, d’une salle d’ergothérapie, d’une église et d’un superbe jardin. En discutant avec les professionnels de la santé, nous avons pu échanger sur les différences politiques entre nos deux pays, comme le financement de la retraite, le salaire et la qualité de vie des personnes âgées.

Cet après-midi, nous avons commencé à écrire notre présentation pour jeudi J

 

Jour 7

Après les aventures de la veille au soir, nous nous levons sous les nuages qui se dissiperont vite durant la journée.

Nous sommes attendue à 9h à l’Université de Santo Tomas pour une matinée de présentations avec quatre intervenants différents face à une assemblée un peu plus grande que les jours précédents.

Après l’explicatif sur l’arthrose du genoux et de sa rééducation (un petit rappel ça fait toujours du bien), le professeur Harry Castro Nunez nous en apprend un peu plus sur l’évolution démographique du Chili et sur la prise en charge gériatrique. Ce qui fait parfaitement le lien avec la visite de la veille à la Fondation Las Rosas.

Nous terminons la matinée avec la présentation de l’association des physiothérapeutes du Chili (sorte de PhysioSwiss chez nous) très actif dans la reconnaissance et la valorisation de notre métier au niveau de la loi sur la santé. Ce qui nous fait réaliser que même séparé par des milliers de km et avec des cultures différentes les revendications sont un peu les mêmes partout 😉

L’appel des bières artisanales et des terrasses de Valdivia est fort, mais nous restons fixées sur notre objectif et terminons la présentation de jeudi prochain durant le reste de l’après-midi.

Mercredi 26.02

Aujourd’hui nous avons eu le plaisir de visiter l’hôpital de corral, étonnement grand pour la petite communauté de 5000 personnes qui l’entoure. Il nous a été présenté par la très drôle et enthousiaste Gladys, sage-femme et responsable de département, ainsi que la très sympathique Camilla, chef du secteur de kinesiologie. Nous avons pu à nouveau observer une qualité et quantité de matériel très impressionnante pour un hôpital de basse complexité. Notre journée s’est poursuivie avec une balade sur les plages environnantes ainsi dans la réserve valdiviana sendero avec nos potes les lions de mer. Magnifique journée remplie de soleil et de rires! Hasta luego!

Jeudi 27.02

Malheureusement, c’est déjà la fin. Ce matin, nous avons eu des présentations d’anciens élèves qui étaient venus faire un stage en Suisse. Pour clôturer notre séjour, nous avons fait une présentation dans un espagnol tremblant mais enthousiaste sur la maladie de Parkinson aux étudiants et professeurs de l’université de Santo Tomas. Ce qui représentait un beau challenge pour notre team qui ne bafouillait que quelques mots de cette langue à son arrivée. Cette expérience était très enrichissante et nous la conseillons vivement à tous les étudiants.
Nous rentrons le cœur remplit de merveilleux souvenirs et le ventre plein d’empanadas et de cervezas !
Nous avons été extrêmement bien accueillies par l’université de Santo Tomas et nous remercions toute l’équipe d’HESAV de nous avoir permis de vivre ces moments inoubliables.

Hasta la próxima, las chicas del Chile !